Le Teil Earthquake (France, 11 Nov 2019, ML 5.2)

IPGP – ENS- GEOAZUR-BRGM – Contains modified Copernicus Sentinel 1 data. 
Le Teil Earthquake (France, 11 Nov 2019, ML 5.2) IPGP – ENS- GEOAZUR-BRGM – Contains modified Copernicus Sentinel 1 data.
Regardez aussi : https://www.esa.int/Applications/Observing_the_Earth/Copernicus/Sentinel1/French_earthquake_fault_mapped

Le 11 novembre 2019, à 11h53, un séisme modéré (ML 5.2) a eu lieu dans la région de Montélimar. Ce séisme a causé des dégâts localement importants (notamment dans la commune du Teil), et a provoqué le déclenchement d’une procédure de mise à l’arrêt de la centrale nucléaire du Cruas. La déformation du sol engendrée par le séisme a été cartographiée grâce aux données du satellite européen Sentinel-1. En utilisant la technique de l’interférométrie radar, les chercheurs de l’IPGP et du BRGM ont pu détecter une rupture de surface associée à ce séisme, indiquant une source sismique située à très faible profondeur (entre 0 et 2 km). La mesure des déplacements de part et d’autre de la rupture indique un glissement de 40 cm en surface. La faille géologique de la Rouvière, identifiée avant le séisme mais dont le niveau de dangerosité n’avait pas pu être déterminé, semble avoir été réactivée lors de cet événement. Ces observations indiquent que la France métropolitaine, et plus particulièrement le sud-est de la France, est une zone sismiquement active, où des séismes de magnitude importante sont susceptibles de se produire.

Ref. : C. Cornu et al., Rapid réponse to the Mw 4.9 earthquake of November 11, 2019 in Le Teil, Lower Rhône Valley, France, Comptes Rendus de l’Academie de Géoscience, 2020, DOI. Article disponible sur le site du Compte Rendu de Géosciences.

Plus d'actualités

CIEST2

Séisme Mw7.3 de Maduo (Chine) le 21/05/2021

Le séisme de Maduo s’est produit sur une faille décrochante sénestre parallèle au système de faille du Kunlun, l’une des grandes failles décrochantes qui participe à l’extrusion du plateau tibétain en réponse à la collision Inde-Asie. Si le système de la faille du Kunlun est bien documenté, avec une vitesse de glissement estimée a ~1cm/an, […]

20.07.2021

CIEST2

Eruption de la Soufrière Saint-Vincent: évaluer les aléas volcaniques en temps réel grâce à l’imagerie optique haute-résolution

La Soufrière de Saint Vincent est entrée dans une phase éruptive explosive majeure le 9 avril 2021.
Dans le cadre de la gestion de la crise, en collaboration avec les équipes du Seismological Research Center (SRC), de l’Université des West Indies (UWI) et du Montserrat Volcano Observatory (MVO), des chercheurs de la communauté ForM@Ter (IPGP, BRGM, EOST/Univ. de Strasbourg) ont pu prêter assistance aux équipes sur place en fournissant, en temps réel, des analyses des observations satellitaires de l’éruption.

05.05.2021

CIEST2

En Islande, l’éruption du Fagradalsfjall suivie par Pléiades et les scientifiques

Le volcan est entré en éruption, vendredi 19 mars. A partir d’images stéréoscopiques Pléiades, les scientifiques islandais et français ont pu , en quelques jours, déterminer la quantité de lave produite et le flux de magma écoulé en 24 heures.

29.03.2021

Rechercher