Soulawesi Earthquake (28 Sept. 2018, Mw 7,5)

UCA-BRGM – Contains modified Copernicus Sentinel-2 data.

La principale structure tectonique active dans la partie ouest du centre de Sulawesi (Indonésie) est la faille de Palu-Koro. On pensait que sa section offshore ne s’était pas cassée pendant le tremblement de terre de Mw 7,5 survenu le 28 septembre 2018, remettant en question la connaissance établie du cadre tectonique à cet endroit. Ici, nous utilisons Sentinel-2 pour produire une carte de déplacement du sol dans la zone du séisme. Nous montrons des preuves de déformation de surface le long de la côte ouest de la baie de Palu indiquant que la section de faille au large de Palu pourrait avoir contribué, ou avoir été affectée, par le séisme.  

Plus d'actualités

CIEST2

Séisme Mw7.3 de Maduo (Chine) le 21/05/2021

Le séisme de Maduo s’est produit sur une faille décrochante sénestre parallèle au système de faille du Kunlun, l’une des grandes failles décrochantes qui participe à l’extrusion du plateau tibétain en réponse à la collision Inde-Asie. Si le système de la faille du Kunlun est bien documenté, avec une vitesse de glissement estimée a ~1cm/an, […]

20.07.2021

CIEST2

Eruption de la Soufrière Saint-Vincent: évaluer les aléas volcaniques en temps réel grâce à l’imagerie optique haute-résolution

La Soufrière de Saint Vincent est entrée dans une phase éruptive explosive majeure le 9 avril 2021.
Dans le cadre de la gestion de la crise, en collaboration avec les équipes du Seismological Research Center (SRC), de l’Université des West Indies (UWI) et du Montserrat Volcano Observatory (MVO), des chercheurs de la communauté ForM@Ter (IPGP, BRGM, EOST/Univ. de Strasbourg) ont pu prêter assistance aux équipes sur place en fournissant, en temps réel, des analyses des observations satellitaires de l’éruption.

05.05.2021

CIEST2

En Islande, l’éruption du Fagradalsfjall suivie par Pléiades et les scientifiques

Le volcan est entré en éruption, vendredi 19 mars. A partir d’images stéréoscopiques Pléiades, les scientifiques islandais et français ont pu , en quelques jours, déterminer la quantité de lave produite et le flux de magma écoulé en 24 heures.

29.03.2021

Rechercher